Sionisme

mercredi 10 mars 2010
popularité : 18%

De Sion, nom d’une colline de Jérusalem, terme synonyme de la Terre d’Israël. Le mouvement sioniste est une forme du nationalisme juif tel qu’il est apparu, dans le sillage du mouvement des nationalités, au XIXe siècle en Europe centrale et de l’Est. Le sionisme (politique) n’est donc en aucun cas à confondre avec les aspirations séculaires des Juifs de la diaspora, de type religieux, culturel ou affectif, à entretenir des liens avec Eretz Israël ou à s’y établir. Cependant « s’il est incontestablement antireligieux, le sionisme n’est pas un mouvement laïque. Son idéologie s’appuie sur une interprétation religieuse de l’histoire juive et se sert de la Bible comme texte fondateur et légitimation ultime de son entreprise. Le ’retour du peuple juif’ sur sa terre n’a en effet de sens que si l’on adopte les postulats bibliques. » Ainsi, la pleine citoyenneté ne pouvait, dans « l’Etat juif », être obtenue que sur la base d’une appartenance d’origine religieuse.