Mosquée d’Ibrahim (Tombeau des Patriarches)

lundi 20 septembre 2010
popularité : 16%

Complexe religieux construit sur un ensemble de grottes dans la vieille ville de Hébron. Il est considéré comme le centre spirituel de cette ville, étant un lieu saint du judaïsme et de l’islam. Selon la tradition juive, le tombeau abrite des tombes jumelles où sont enterrés quatre couples bibliques importants : Adam et Ève, Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Léa. En arabe, le lieu est appelé « Haram el-Khalil », c’est-à-dire « lieu sacré de l’ami (de Dieu) » qui désigne Ibrahim (Abraham), l’Ami de Dieu. Un monument (juif) fut construit autour du tombeau à l’époque d’Hérode le Grand. Les musulmans ont ensuite transformé le monument en mosquée connue sous le nom de mosquée d’Ibrahim. Ce lieu saint a fait la une de l’actualité en 1994, lors du massacre de 29 musulmans par Baruch Goldstein, un juif fondamentaliste originaire des États-Unis. Ce crime déclencha des émeutes à Hébron et dans tous les territoires occupés, qui firent de nombreuses victimes palestiniennes. A la suite de ce massacre, le bâtiment a été divisé en deux pour que les musulmans puissent continuer à y aller prier en sécurité. Une fois par an, l’entièreté du bâtiment est rendue accessible alternativement à la communauté musulmane puis à la communauté juive. En 2010, le gouvernement israélien a annoncé son intention d’ajouter le Tombeau des Patriarches (de même que la Tombe de Rachel à Bethléem) à la liste de son patrimoine national, ce qui a provoqué de vives réactions de par le monde.