Etudiante en architecture, Hébron 11/04/2009

lundi 28 décembre 2009
popularité : 11%

Dans le Centre de Réhabilitation de la Vieille Ville

"Je m’appelle Rosanne Charawi. Je suis originaire d’Hébron. Je suis ingénieur et architecte. J’ai étudié ici, à Hébron. J’ai 23 ans et je suis fraîchement diplômée de l’Ecole Polytechnique de Palestine…

Interview of the student
IMG/mp3/Hebron_-_interview_etudiante.mp3

Je voudrais vous parler du statut des femmes à Hébron : elles ont le droit d’étudier, d’aller à l’école, à l’université. Cette règle ne vaut pas qu’à Hébron, c’est le cas dans toute la Palestine, et en général, dans tout le monde arabe. Ls femmes ont le droit à l’instruction. Parfois même, certaines continuent leurs études et font une maîtrise ou un doctorat. Elles ont aussi le droit de travailler, et ce dans de nombreux secteurs. La religion islamique respecte la femme, lui reconnaît ce droit d’aller travailler et d’avoir des contacts avec des gens. Evidemment, il y a une limite à ne pas dépasser, une ligne rouge qui nous garantit le respect des gens, qui nous protège contre le harcèlement.

En ce qui concerne le voile, la religion nous demande de le porter, mais c’est aux femmes d’en décider, en fonction du type de relation qu’elles ont avec Dieu. Cela dépend donc de nous : si on veut le porter, on le porte, sinon non. Bien sûr, il y a des parents qui demandent à leurs filles de le porter, mais en général, c’est libre… Je vous ai dit que notre religion, l’Islam, respecte les femmes, simplement parce qu’elles sont les épouses, les sœurs, les filles, parce qu’elles sont la moitié de la société et la réponse à l’autre moitié. Nous avons un proverbe qui dit que chaque grand homme qui réussit dans la vie le doit aux femmes, à ce qu’elles lui ont apporté… Tout ça pour vous montrer que notre religion nous respecte, nous, les femmes, et respecte nos droits, et pour donner une idée claire de notre vie ici, telle que vous avez pu la voir par vous-même aujourd’hui..."