Glossaire

L’abécédaire indispensable pour clarifier certains articles.

Sources principales : Association Belgo-Palestinienne (ABP) (outil pédagogique « La Palestine dans tous ses états »), Actualquarto n°19 (février 2006), Le Monde Diplomatique et Wikipedia.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 20 septembre 2010

Al-Aaroub (camp de réfugiés de)

Etabli en 1949 à 15km au sud de Bethléem, ce camp abrite plus de 10.000 réfugiés palestiniens originaires de 33 villages autour de Ramallah, Hébron et Gaza. Situé le long de la route principale de Jérusalem à Hébron, ce camp est régulièrement « visité » par l’armée (...)

lundi 20 septembre 2010

Aïda (camp de réfugiés de)

Créé en 1950 à la limite nord de Bethléem, ce camp abrite environ 5.000 réfugiés palestiniens, originaires de 41 villages de la Palestine mandataire. Ce camp est voisin de la Tombe de Rachel, lieu saint de la tradition biblique. Bordé au nord par le « Mur de l’apartheid » construit illégalement par les (...)

mercredi 10 mars 2010

Sionisme

De Sion, nom d’une colline de Jérusalem, terme synonyme de la Terre d’Israël. Le mouvement sioniste est une forme du nationalisme juif tel qu’il est apparu, dans le sillage du mouvement des nationalités, au XIXe siècle en Europe centrale et de l’Est. Le sionisme (politique) n’est donc en aucun cas à (...)

mercredi 10 mars 2010

Shoah

« Catastrophe », « Désastre ». Terme hébreu qui, depuis la fin des années soixante, désigne dans pratiquement toutes les langues la « destruction » des Juifs d’Europe, le génocide de 6 millions de Juifs perpétré par le régime nazi et ses alliés entre 1939 et 1945. La littérature anglo-saxonne utilise quant à (...)

mercredi 10 mars 2010

Sémite

Désigne un groupe de peuples et de langues très nombreux dans l’Antiquité. Ces langues ont été supplantées par l’une d’entre elles, l’arabe, qui a unifié culturellement la majeure partie du Moyen-Orient. À côté de l’arabe, d’autres langues sémitiques sont encore parlées en Éthiopie et en Érythrée (tigrinya et (...)